Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Promotions

Toutes les promotions

Lettre d'informations

Ashwagandha Bio gel 375mg / gel Boite de 60 gel

Ashwagandha Bio  gel 375mg / gel Boite de 60 gel

Effet sur les doshas : apaise vata et kapha, aggrave pitta en cas d’excès.

Propriétés médicinales générales de l’ashwagandha*

Adaptogène / Anti-inflammatoire / Régularise glycémie et cholestérolémie /Tonique du système nerveux / Tonique reproducteur  / Tonique hormonal / Tonique immunitaire

Plus de détails...

9,10 €

AYUASHW

Disponibilité : Précommande

Ashwagandha, racine de vitalité

Récupérer de la fatigue chronique

Réputée en tant que tonique sexuel masculin en ayurvéda, l’ashwagandha fortifie l’organisme et l’aide à retrouver son énergie vitale. Adaptogène, l’ashwagandha favorise remarquablement la récupération par le sommeil, supporte le système nerveux et les glandes surrénales qui interviennent tous deux dans la gestion du stress. En ayurvéda, l’ashwagandha est une plante dite rasayana, qui régénère l’organisme. Plusieurs dizaines d’études scientifiques attestent aussi nombre de ses vertus. (1)

Nom latin : Withania somnifera
Autres langues : ashwagandha (sanskrit) Winter cherry (anglais)
Famille botanique : solanacées

Description : L’ashwagandha forme un buisson avec un tronc central et des branches couvertes de poils semblables à de la laine. La plante fait jusqu’à 2 m de haut et produisant de petites fleurs jaunes au centre avec des pétales verts pâles qui ressemblent à de petites feuilles. Ces fleurs donnent naissance à des petits fruits orangés distinctifs, semblables à des cerises de terre.

Distribution : On retrouve l’ashwagandha dans les régions sèches de l’Inde, au nord de l’Afrique, au Moyen-Orient et aux États-Unis. Cette plante survit aux sécheresses et aux conditions arides. Elle pousse en abondance dans l’espace du sous-continent indien et comme ses bienfaits sont reconnus mondialement, nous la retrouvons désormais sur les tablettes de nos magasins de produits naturels.

Parties utilisées : Cette monographie traite par défaut des racines qui sont principalement utilisées. Les feuilles, les fruits et les graines sont aussi employées en ayurvéda.

Récolte : Il s’agit d’une plante facile à cultiver en plein soleil, on récolte ses fruits à la fin de l’été et sa racine à l’automne, lorsque les parties aériennes commencent à faner.

Profil ayurvédique

Saveurs principales (rasa) : amer, sucré
Saveurs secondaires (anu rasa) : astringent, piquant
Saveur post-digestive (vipaka) : sucré/doux

Caractéristiques (gunas) : chaud et onctueux
Effet sur les doshas : apaise vata et kapha, aggrave pitta en cas d’excès
Potentiel (virya) : réchauffant

Propriétés médicinales générales de l’ashwagandha

Adaptogène : Pour être considérée adaptogène, une plante doit répondre à certains critères : tonifier le système nerveux et les surrénales tout en convenant à un usage à long terme. Notamment grâce à ses composants stéroïdiens qui augmentent la résistance au stress, l’ashwagandha calme et aide l’organisme à récupérer naturellement sa vitalité. (2)

Notre système nerveux et nos glandes surrénales sont constamment sollicités par les exigences du quotidien et les situations stressantes. Aujourd’hui, plusieurs souffrent d’une légère fatigue chronique et grugent lentement leur énergie vitale. Les adaptogènes sont parfaitement indiqués pour pallier à ce genre de situation.

Anti-inflammatoire : Les stéroïdes naturels que renferme l’ashwagandha sont encore plus performants que les stéroïdes synthétiques pour soigner les inflammations. Une dose quotidienne permettra de diminuer l’ensemble des phénomènes inflammatoires dans l’organisme. (3)

Régularise glycémie et cholestérolémie : Des études scientifiques ont démontré la capacité de l’ashwagandha à régulariser la glycémie chez des personnes diabétiques et la cholestérolémie de sujets ayant de l’hypercholestérolémie. (4)

Propriétés : système nerveux

Tonique du système nerveux : L’effet tonique de l’ashwagandha affecte positivement les fonctions mentales comme l’apprentissage et la mémoire, tout en protégeant les neurones de la dégénérescence. Cette plante calme l’anxiété, supporte en cas de dépression et excelle pour retrouver un sommeil récupérateur et profond, comme le laisse présager son nom latin : Withania somnifera. Remarquez que ce n’est pas pour autant une plante sédative, hormis pour quelques personnes particulièrement sensibles ou gravement en manque de sommeil. (5)

Propriétés : système reproducteur et endocrinien

Tonique reproducteur : Pour revitaliser l’énergie sexuelle, il faut reposer le corps, réduire le stress et régénérer les tissus de l’organisme. L’ashwagandha aide ces processus et fait honneur à sa réputation de tonique sexuel masculin. Elle soigne les fonctions érectiles, agissant aussi bien pour stimuler l’érection que pour apaiser l’éjaculation précoce. (6)

Les femmes peuvent tout aussi bien bénéficier de ses effets toniques hormonal et sexuel. Parmi les constituants actifs de l’ashwagandha, on retrouve des alcaloïdes et des stéroïdes naturels dont les withanoloïdes qui sont associés à la longévité et aux fonctions sexuelles. (7) Il faut se souvenir que l’ashwagandha stimule et réchauffe le métabolisme, ce qui doit convenir à la personne qui en fait usage.

Tonique hormonal : L’ashwagandha supporte l’ensemble du système endocrinien, surtout la thyroïde et les glandes surrénales. Elle active le métabolisme et la production d’hormones, ce qui bénéficie en cas d’impotence, d’hypothyroïdie ou à la ménopause, par exemple. (8)

Propriétés : système immunitaire

Tonique immunitaire : il a été démontré que l’ashwagandha stimule certaines réponses immunitaires et qu’il protège aussi le système immunitaire. D’ailleurs cette plante a aussi révélé des propriétés anti-oxydantes et antipaludéennes.

Folklore et usages traditionnels

En ayurvéda, l’ashwagandha est reconnue comme calmante, réchauffante, tonique sexuel, fortifiante pour les tissus et le système nerveux. On l’utilise souvent en concomitance avec son équivalent dit féminin : le shatavari. L’une des façons les plus courantes d’administrer l’ashwagandha en ayurvéda est une décoction de racines longuement bouillies avec du lait et un peu d’épices. Cette plante est très bien connue et fait partie d’une foule de formules, de recettes et de préparations ayurvédiques classiques.

Précautions et contre-indications

L’ashwagandha est une plante généralement sécuritaire et dont l’usage normal ne présente pas de problème à long terme, quelques milliers d’années d’usage médicinal à l’appui. Cependant, il faut observer les précautions suivantes :

Son effet peut se combiner aux sédatifs pour engendrer de la somnolence. Pour cette raison, on évite aussi barbituriques, anxiolytiques, antiépileptiques et autres médicaments connus pour leur effet d’endormissement. (9)

On suggère d’éviter de consommer l’ashwagandha pendant la grossesse à cause de la présence d’alcaloïdes, notamment. Les femmes en Inde l’utilisent tout de même, à des dosages raisonnables.


Fiche Occidentale :

Nom de la plante

Withania somnifera, “Ginseng indien”, Ashwagandha, Coqueret somnifère, shui qie (chinois)

Dénomination latine internationale

Withania somnifera (L.) Dun., Physalis somnifera L., Withania kansuensis Kuang & A. M. Lu.

Famille botanique

Solanaceae

Description et habitat

  • Arbuste robuste originaire de l’Inde et cultivé sur les rocailles arides de la région méditerranéenne, des Canaries, de l’Afrique du Sud
  • Dressé, semi-ligneux, à rameaux flexueux
  • Feuilles ovales, sub-aiguës et hispides à leur face inférieure
  • Fleurs groupées par 3 à 6 en petits glomérules axillaires
  • Calice à 5 dents, accrescent après la floraison, qui persiste autour du fruit sous la forme de languettes
  • Le fruit est une petite baie rouge brillant, pisiforme

Histoire et tradition

  • Son nom qui signifie en hindi “odeur de cheval” évoque la puissance de cet animal, l’une des plantes les plus fameuses de la médecine Ayurvédique
  • Les Arabes s’y sont intéressés, utilisé dans la médecine traditionnelle africaine, surtout au Maroc
  • Faussement appelé “Ginseng indien” du fait de ses propriétés adaptogènes

Parties utilisées

  • Racines surtout, feuilles, baies

Indications de la plante entière (phytothérapie)

  • Adaptogène, asthénies, résistance au stress, surmenage, médecine sportive
  • Infertilité masculine
  • Hypertension artérielle, anémie (teneur en Fer)
  • Hypercholestérolémie
  • Favorise repos et relaxation
  • Anti-inflammatoire, traiterait les inflammations chroniques (lupus, rhumatismes articulaires)
  • Dermatoses immunodépendantes
  • Rectocolite, maladie de Crohn (?)
  • Potentialités dans les maladies neuro-dégénératives, la maladie d'Alzheimer, de Parkinson 

Propriétés de la plante

  • Une des plus puissantes plantes adaptogènes, tonique et aphrodisiaque, diminue l’hypertrophie surrénale due au stress
  • Anti-oxydant, antibactérien , immunostimulant
  • Améliore la mémoire, anti-inflammatoire et anti-âge , diminue les effets du stress sur les cellules cérébrales du striatum 
  • Neuroprotecteur , potentialités dans la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson 
  • Hépatoprotecteur 
  • Sédatif, hypnotique, prévient la dyskinésie tardive induite par l'halopéridol 
  • Antiseptique, anti-inflammatoire
  • Diurétique, antirhumatismal
  • Hypotenseur (les alcaloïdes abaissent la TA) et hypocholestérolémiant
  • Les whithanolides ont une analogie avec les hormones stéroïdiennes humaines
  • Augmentation de l’hématopoïèse et de l’hémoglobine, de la mélanine pileuse
  • La withaférine A est antifongique et antitumorale
  • Anti-inflammatoire de l'intestin 

Composants principaux de la plante

  • Alcaloïdes pyrazoliques : withasomnine et dérivés
  • Lactones stéroïdales (whithanolides) dont la withaférine A, glycowhithanolides, sitoindosides VII à X
  • Fer
  • Cuscohygrine, alcaloïde de la Coca
  •  une solasodine et des sitoindosides VII et VIII
  • Huile grasse et huile essentielle

Mode d'action connu ou présumé

  • Les whithanolides sont des molécules stéroïdiennes spécifiques des Solanaceae : WithaniaPhysalisNicandraLyciumDatura



*Notes et références
(1) Dr. Balch, Phyllis A., Prescription for Herbal Healing, Avery, New York, 2002, p. 26.
(2) Pubmed.gov : […] High-concentration full-spectrum extract of ashwagandha root […], Indian Journal of Psychological Medicine, juillet 2012.
(3) Dr. Balch, Phyllis A., Prescription for Herbal Healing, Avery, New York, 2002, p. 26.
(4) Andallu et Radhika. Hypoglycemic, Diuretic and Hypocholesterolemic Effect of Winter Cherry (Withania somnifera) Root, 2000.
(5) Pubmed.gov : Antistressor effect of Withania somnifera, Journal of Ethnopharmacology, janvier 1998.
(6) Kuppurajan et al., Effects of Ashwagandha (Withania somnifera) on the Process of Aging in Human Volunteers, 1980.
(7) Winston, David et Maimes Steven, Adaptogens, Healing Art Press, Rochester, Vermont, 2007, p. 139.
(8) Pubmed.gov : Clinical evaluation of Ashwagandha churna […], Ayu., octobre 2012.
(9) Brinker, Francis N.D. Herbal Contraindications and Drug Interactions, Eclectic Medical Publications, Sandy, Oregon (É.-U.), 2010. p. 42.

**Ces propriétés, indications  tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en Phytothérapie.On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmées par des observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication
-  
-  "L'aromathérapie exactement" par Pierre Franchomme Broché
- "Traité de phytothérapie clinique" de Christian Duraffourd, Jean-Claude Lapraz
- " Traité pratique de phytothérapie " de Jean-Michel Morel
- " phytembryothérapie - L'embryon de la gemmothérapie " de Dr. Frank Ledoux & Gérard Guéniot
- " La Gemmothérapie : Médecine des bourgeons " de Philippe Andrianne
- " La Spagythérapie " de Ceron Toni 
- " Les huiles de fleurs solarisées " docteur Claudine LUU

15 autres produits dans la même catégorie :