Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Lettre d'informations

destockage Ortie piquante 250 ml EFGM BIO

Promotion

destockage Ortie piquante 250 ml  EFGM BIO

destockage 250 ml exp 03/22
Indications**

Feuilles :
  • Acné modéré, hyperséborrhée
  • Articulations douloureuses (ce n'est pas un puissant anti-inflammatoire, on l'utilise surtout en drainage dans les affections rhumatologiques)
  • Reminéralisation
  • Anti-anémique
  • Anti-asthénique
  • Chute de cheveux : propriétés rubéfiantes, activation du métabolisme pilaire

Plus de détails...

Promotion -30%

11,88 €

au lieu de 16,97 €

Disponibilité : En stock

Nom de la plante

  1. Ortie dioïque, grande ortie
  2. Ortie brûlante, petite ortie, grièche

Dénomination latine internationale

  1. Urtica dioica L.
  2. Urtica urens L.

Famille botanique

  • Urticaceae

Description et habitat

  • Herbacée vivace bien connue, envahissante, de 60 à 120 cm de haut, à feuilles opposées acuminées, recouvertes de poils urticants et hérissés. La pointe de ces poils durs et coniques se brise lors d'un contact et injecte les substances urticantes qui y sont contenues
  • Les Orties sont de “mauvaises herbes” cosmopolites
  • Nitrophiles et rudérales, elles sont très communes autour des habitations, dans les décombres et les fossés

Histoire et tradition

  • Considérée comme une panacée au Moyen-Âge, surtout pour les hémorragies
  • Ne pas les confondre avec l'Ortie blanche ou Lamier blanc Lamiaceae (Lamium album L.)
  • Ce sont des plantes très "animiques" car elles synthétisent des substances spécifiques du règne animal (histamine, sérotonine, acétylcholine)

Parties utilisées

  • Feuilles et racines de couleur jaunâtre (avec longs rhizomes ramifiés)

Indications**

Feuilles :
  • Acné modéré, hyperséborrhée
  • Articulations douloureuses (ce n'est pas un puissant anti-inflammatoire, on l'utilise surtout en drainage dans les affections rhumatologiques)
  • Reminéralisation
  • Anti-anémique
  • Anti-asthénique
  • Chute de cheveux : propriétés rubéfiantes, activation du métabolisme pilaire
Racines :
  • Troubles mictionnels des adénomes prostatiques aux stades I et II, et logiquement les fibromes (action surtout antiproliférative et beaucoup moins hormonale)
  • À essayer dans les acnés masculines (indication logique)
  • Autres : inflammations des voies urinaires, prévention de la lithiase rénale

Propriétés**

Propriétés de la feuille :
  • Diurétique, élimine l’urée, l'acide urique et les chlorures, antigoutteuse, entraine une diminution modérée de la pression artérielle
  • "dépurative", cholagogue, stimulerait la production enzymatique du pancréas
  • Anti-rhumatismale , préventive de l’artériosclérose, anti-allergique
  • Anti-inflammatoire , antalgique , antimicrobien, anti-ulcéreux
  • Anti-anémique .
  • Hépatoprotecteur et antioxydant
  • Hypoglycémiant par inhibition de l'absorption intestinale du glucose , et par stimulation de la sécrétion d'insuline par les ilôts de Langerhans
  • Anti-allergique , avec effet anti-inflammatoire
  • Immuno-stimulant
Propriétés de la racine :
  • Astringente du fait de la teneur en tanins et antiphlogistique
  • Efficace dans l'hypertrophie bénigne de la prostate
  • Un acide gras est inhibiteur de l'aromatase responsable de la conversion de testostérone en 17-béta-œstradiol
  • Les lignanes (sécoisolaricirésinol) et les acides octadécanoïques empêcheraient la SHBG (sex hormon binding globulin) de se lier à son récepteur
  • Activité antiproliférative des extraits hydro-alcooliques sur le tissu prostatique
  • Inhibition vraisemblable de la testostérone-5-alpha-réductase (non prouvé )
  • Des observations cliniques montrent une diminution de la fréquence mictionnelle, du résidu post-mictionnel, du volume de la prostate, et des taux hormonaux avec des doses d'extraits de 600 à 1200 mg par jour, et sur des durées de 3 à 6 mois
  • Hypotenseur par effet de vasorelaxation medié par le relargage de l'oxide nitrique (NO) endothélial, par l'ouverture des canaux potassiques, et par un effet inotrope négatif , provoque une vasoconstriction aortique due à l'activation des récepteurs alpha1-adrénergiques et par une action natriurétique

Mode d'action connu ou présumé

Feuille :
  • Inhibition de la cascade de l'acide arachidonique, inhibition du PAF des neutrophiles (Platelet Activating Factor)
Racine :
  • Les lectines (protéines dont le nom vient du latin “legere” = lire, choisir, “sélectionner" ) se fixent de façon réversible sur des récepteurs osidiques des membranes cellulaires
  • Inhibition de l'aromatase responsable de la conversion de testostérone en 17-béta-œstradiol
  • Inhibition de la fixation de la SHBG (sex hormon binding globulin) sur son récepteur
  • Activité antiproliférative sur le tissu prostatique
  • Inhibition vraisemblable de la testostérone-5-alpha-réductase (non prouvée)

Formulations usuelles

Les jardiniers connaissent les propriétés antifongiques du jus fermenté ou purin d’ortie sur leurs légumesFabrication du purin d'ortie : faire macérer dans 10 litres d'eau (de pluie de préférence) 1,5 kg de jeunes feuilles d'orties hachées (non montées à graines), filtrer la macération obtenue (de mauvaise odeur, c'est normal) après une quinzaine de joursUtilisation :Dilution de 2 litres de purin pour 10 litres d'eau (à l'eau de pluie de préférence)• En pulvérisation sur le sol contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou• Activateur de croissance (richesse en sels minéraux)Dilution de 1 litre de purin pour 10 litres d'eau :• Insecticide (pucerons) en pulvérisation fine sur les feuillesSans dilution :• Activateur de compost

Réglementation

  1. Pharmacopée Française liste A (partie aérienne, partie souterraine d'Urtica dioica)
  2. Pharmacopée Française liste A (racine, partie aérienne d'Urtica urens)

**Ces propriétés, indications  tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en Phytothérapie.On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmées par des observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication
-  
-  "L'aromathérapie exactement" par Pierre Franchomme Broché
- "Traité de phytothérapie clinique" de Christian Duraffourd, Jean-Claude Lapraz
- " Traité pratique de phytothérapie " de Jean-Michel Morel
- " phytembryothérapie - L'embryon de la gemmothérapie " de Dr. Frank Ledoux & Gérard Guéniot
- " La Gemmothérapie : Médecine des bourgeons " de Philippe Andrianne
- " La Spagythérapie " de Ceron Toni 
- " Les huiles de fleurs solarisées " docteur Claudine LUU

30 autres produits dans la même catégorie :